Pages

jeudi 4 avril 2013

Le fond de l'air est triste !

.




Chacun ses poètes… chacun son poète… pour ma part… le mien s’écrivait en quatre lettres…

Rendez vous près du Phare-Hibou du point du i !

 Le fond de l’air est triste !






.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire